Pierre Soulages

Les vitraux de Pierre Soulages, parfaitement intégrés à l’architecture de l’abbatiale romane, font entrer la lumière du XXe siècle sur l’art du Moyen-Age. Les souvenirs d’enfance de Pierre Soulages, peintre abstrait français de renommée internationale, sont imprégnés par Conques. Né à Rodez en 1919, c’est en 1987 qu’il commence à travailler sur le projet de création de vitraux contemporains pour l’abbatiale. A partir d’un matériau opalescent, et changeant de couleur en fonction de la lumière, il trouve un signe plastique singulier retenant à la fois le monde sensoriel comme émotion et le monde spirituel comme révélation. Achevées en 1994, les 95 verrières et les 9 meurtrières, visibles de l’intérieur comme de l’extérieur, respectent tout en la sublimant, l’austérité romane et ses symboles.

 

Plus d'informations sur l'artiste sur le site du musée Soulages.