Conférence

Vendredi 16 juin, 20h45 - Centre Européen de Conques

Entrée libre

Augustin Alphonse Marty (1862 - 1914),

un Conquois aux origines de la réforme

de la Poste militaire en 1914

par Sébastien RICHEZ,

docteur en histoire contemporaine, chargé de recherche au Comité pour l'histoire de La Poste (Paris)

 

 

Lorsque la mobilisation sonne, au début du mois d’août 1914, l’intendance militaire a organisé le service postal dédié aux troupes sur un modèle qui remonte au conflit franco-prussien de 1870. De façon alarmante, le dernier semestre de 1914 témoigne d’un changement d’ère à tout point de vue, l’aspect postal de la mobilisation en masse dépassant tout ce à quoi les contemporains semblaient en mesure de faire face. Les courriers pour les Poilus n’arrivent pas ; la Poste civile croule sous le travail ; le moral de la Nation montre des signes de faiblesse, car le front et l’arrière sont coupés l’un de l’autre…

 

 

 

La destinée d’un homme, Augustin Alphonse Marty, originaire de Conques, en Rouergue – un fonctionnaire presque anonyme en tant qu’inspecteur général des PTT – va dès lors prendre une autre tournure alors que rien ne le vouait à « faire » cette guerre…

 

 

 

Á l’occasion du Centenaire de la Première Guerre mondiale, des travaux de recherche récents menés sur l’histoire des Postes – civile et militaire –, ont fait ressurgir la personnalité étonnante de cet Aveyronnais méconnu et montré l’importance de son action.