SORTIE DU LIVRE :

 

Un postier dans la Grande Guerre.

 Augustin-Alphonse MARTY (1862-1940),

réformateur de la Poste militaire

 

Cette biographie dévoile la destinée d’un homme qui a contribué à éviter une faillite morale de la nation à la fin de l’année 1914. Aveyronnais, postier, haut fonctionnaire : Augustin-Alphonse Marty fait s’entrecroiser des dimensions humaines, culturelles et administratives mises à l’épreuve par la guerre. Alors que la course à la mer fait place aux tranchées, le système postal militaire français, au bord de l’écroulement, réclame des transformations urgentes.

 

 

Patron de la Poste aux armées, sous les ordres du général en chef Jules Joffre, Marty témoigne d’un puissant esprit de réforme. Il sépare le traitement des lettres et paquets, réorganise les modes d’acheminement dont celui des colis postaux, introduit davantage de postiers dans la filière militaire, et met en application les décisions tarifaires facilitant les échanges de courrier. Il impose une nouvelle forme d’adressage pour les troupes en campagne, à savoir les secteurs postaux, dont le principe perdure de nos jours, accélérant le tri tout en répondant aux exigences du secret militaire.

 

 

Marty s’adjoint l’aide d’un autre postier civil, Alfred Lacroix, nommé chef du bureau central militaire. Installé à l’hôtel des Postes de Paris, il devient le centre névralgique du système. Les deux hommes permettent au pays de surpasser le plus grand raz de marée postal jamais connu jusqu’au milieu des Trente Glorieuses.

 

 

Technicien administratif hors pair ? Audacieux commis de l’Etat ? Fonctionnaire épris d’efficacité ? « Héros » de la Grande Guerre ? Fort de ces traits de caractère, Marty appartient à ceux, anonymes, qui ont permis à la grande histoire de s’accomplir.

 

 

Prix unitaire : 29,95 euros (disponible à la vente début novembre)

 

 

 

https://www.peterlang.com/view/serial/HPC

 

 ou

 

 dans les bonnes librairies

 

 

 

 

Conférence

Vendredi 16 juin, 20h45 - Centre Européen de Conques

Entrée libre

Augustin Alphonse Marty (1862 - 1914),

un Conquois aux origines de la réforme

de la Poste militaire en 1914

par Sébastien RICHEZ,

docteur en histoire contemporaine, chargé de recherche au Comité pour l'histoire de La Poste (Paris)

 

 Conférence

Lorsque la mobilisation sonne, au début du mois d’août 1914, l’intendance militaire a organisé le service postal dédié aux troupes sur un modèle qui remonte au conflit franco-prussien de 1870. De façon alarmante, le dernier semestre de 1914 témoigne d’un changement d’ère à tout point de vue, l’aspect postal de la mobilisation en masse dépassant tout ce à quoi les contemporains semblaient en mesure de faire face. Les courriers pour les Poilus n’arrivent pas ; la Poste civile croule sous le travail ; le moral de la Nation montre des signes de faiblesse, car le front et l’arrière sont coupés l’un de l’autre…

 

 

 

La destinée d’un homme, Augustin Alphonse Marty, originaire de Conques, en Rouergue – un fonctionnaire presque anonyme en tant qu’inspecteur général des PTT – va dès lors prendre une autre tournure alors que rien ne le vouait à « faire » cette guerre…

 

 

 

Á l’occasion du Centenaire de la Première Guerre mondiale, des travaux de recherche récents menés sur l’histoire des Postes – civile et militaire –, ont fait ressurgir la personnalité étonnante de cet Aveyronnais méconnu et montré l’importance de son action.