Conférence

Vendredi 21 septembre 20h45 // Manoir de Valady

 

Soldats du Vallon dans la Grande Guerre

par Jeannine DUCEL et Lionel DABARE

Chercheurs en histoire (Castres)

 Au cours du premier conflit mondial, l’Aveyron – département rural – a payé un très lourd tribut. En effet, entre 1914 et 1918, plus de 15 000 de ses fils ont perdu la vie sur les champs de bataille. Sans compter, bien évidemment, les innombrables blessés et mutilés de guerre.

 

Pour l’ensemble des communes de l’ancien canton de Marcillac, ce ne sont pas moins de 500 soldats qui tombèrent ainsi au champ d’honneur.

 

 

 

Grâce à une documentation inédite (correspondance, photographies anciennes…) et à de nombreux témoignages recueillis auprès des familles, quelques destinées de poilus peuvent être ainsi appréhendées, comme celle –  tragique –, d’Henri Pons, de Marcillac, avec, pour ce cas, le témoignage poignant de son épouse.

 

Un hommage tout particulier doit être également rendu à ces combattants, certains « morts pour la France », d’autres, revenus au pays, mais meurtris dans leur chair.

 

 

 

Originaires de Marcillac, de Rodelle, de Nauviale ou de Muret, les soldats Amans, Burg, Campergue, Cussac, Delmas, Froment, Lacombe, Martini, Mouysset, Périé, Pouget ou Solignac sont représentatifs de la multiplicité des situations vécues par ces héros de la Grande Guerre.