Conférence

Vendredi 22 juin, 20h45 - Centre Européen de Conques

Entrée libre

Les grands Christs romans du Massif Central

par Pierre MOULIER,

Professeur de philosophie,

fondateur et directeur de la revue Patrimoine en Haute-Auvergne (Saint-Flour)

 

 

 

Mal connus, les grands Christs en bois d’époque romane sont particulièrement nombreux en Auvergne et dans ses marges. Une vingtaine d’œuvres, qui conservent parfois une polychromie ancienne, témoignent de la vigueur artistique de cette province, et pour certaines d’entre elles, du génie des sculpteurs qui les réalisèrent. Quelques études scientifiques, menées lors de campagnes de restauration, ont permis d’affiner la datation de certaines de ces sculptures monumentales, notamment le célèbre Christ « noir » de la cathédrale de Saint-Flour.         

 

Avec ses nombreuses statues de Vierges en majesté, mais aussi ses fameux bustes de saints sculptés dans le bois, le Massif Central apparaît comme l’un des principaux centres de création romane, ce que viennent confirmer et amplifier les grands crucifix de bois.

 

Datant également des XIe et XIIe siècles, les quatre Christs encore conservés en Rouergue (dans les églises de Salles-la-Source (Saint-Paul), Saint-Austremoine, Aubin et Thérondels) présentent des caractéristiques stylistiques comparables à celles de leurs voisins auvergnats. Ces grands crucifix, presque toujours abrités dans des édifices romans, constituent, à n’en pas douter, des éléments essentiels du patrimoine artistique régional.